Côte d’Ivoire: L’indice de sécurité s’est encore amélioré

C’est le point établi à Yamoussoukro par la police nationale de Côte d’Ivoire, au cours d’un séminaire bilan : Le taux de criminalité a baissé dans le pays de 4,60% en 2020, par rapport à l’année précédente. Pour rappel, l’indice général de sécurité se situait à 1.1., en 2019. Selon les conclusions de la rencontre, cette baisse du taux de criminalité est dû au rapprochement de la police avec la population.  D’après la police, Abidjan a été la ville où il y a eu le plus grand nombre de braquages de véhicules en 2020.

La menace terroriste était aussi au menu. Selon le directeur général de la police nationale, le général Youssouf Kouyaté, la Côte d’Ivoire a pris des dispositions pour contrer le phénomène. 

La force de recherche et d’assaut de la police, l’unité d’intervention de la gendarmerie et les forces spéciales au niveau de l’armée, à l’entendre, sont là pour parer au différentes situations. La «zone grise», qui correspond à la surveillance, la collecte d’information, la  «zone jaune», c’est-à-dire, le déploiement ou la «zone rouge», qui est indiquée quand l’attaque terroriste a été perpétrée, sont passées en revue.

Tags: